Officiers gendarmes : un parcours d’élite – Reportage

Officiers gendarmes : un parcours d’élite – Reportage

Ils ont entre 24 et 40 ans, viennent de tous les horizons et suivent une formation militaire de haut niveau à l’Ecole des Officiers de la Gendarmerie Nationale de Melun. Leur but : décrocher en 2 ans le diplôme qui leur permettra de diriger une brigade de gendarmerie. Pour réussir, les futurs officiers doivent faire preuve de talent, de volonté et de mérite. Entraînement physique digne des commandos, apprentissage de la vie en communauté et formation à la discipline militaire… les petits nouveaux sont vite plongés dans l’ambiance. Pendant un an, nous avons suivi leur parcours du combattant. Pour Sarah, 25 ans, 1 mètre 58, le challenge est physique. Fraîche, souriante, volontaire, elle a toutes les qualités requises, mais avec sa petite taille, pas facile de franchir les obstacles… Arrivera-t-elle à tenir le coup ? A 27 ans, Julien n’a que son bac, mais il est issu du sérail : il est gendarme, comme son père et son grand-père. Marié et père de famille, c’est un élève brillant, qui connaît le terrain. Saura-t-il prendre la distance nécessaire ? Laetitia, 27 ans, est déjà diplômée de droit et de criminologie. Issue d’un milieu modeste, elle s’est battue pour faire carrière. Déterminée à réussir, trouvera-t-elle sa place dans ce monde d’hommes ? Florian, 26 ans, est un joyeux drille qui aime l’action. Après les pompiers de Paris, il a passé le concours d’entrée à l’école, un peu par hasard. C’est le plus décontracté de la bande. Sa 2e année lui servira-t-elle de tremplin ? Auteur : Sophie Romillat.